DSC01426.JPG

Laure

 

De la danse pour commencer... et puis en route vers plein d'autres choses!

 

Quelques années de danse classique et moderne ont parsemé mon enfance et adolescence, puis, passionnée d’Art depuis toujours et en quête d’un juste moyen d’expression (je pratique alors la photographie et les arts plastiques) j’ai rencontré la Danse Orientale en 1995, presque par hasard, pendant mes études universitaires d'Italien, et je me suis immédiatement sentie « chez moi ».

Mes premiers professeurs, Emmanuelle Biville puis Francine Conche  m’ont enseigné une danse vivante, joyeuse, forte et libératrice… tout en me transmettant l’exigence d’un héritage culturel profond et riche, à travers la connaissance des œuvres du répertoire, l’étude des musiques, des rythmes et des différents styles liés aux diverses cultures que porte cette danse. J’ai bénéficié d’une formation professionnelle de deux ans auprès de Francine Conche entre 2001 et 2003 (Rouen, Caen, Rennes) et fait partie de sa « Compagnie du Bazar Oriental ».

Je me suis formée également lors de nombreux stages avec les plus grands artistes internationaux entre 2001 et 2005 et je me suis professionnalisée en 2003.

(photos à venir)

Mais ma rencontre en 2002 avec la grande artiste Kamellia (Japon), qui a dansé dans le monde entier, a été décisive. J’ai trouvé en elle un maitre, un « sensei », dont j’ai suivi les enseignements pendant six ans à travers cours, stages, formation professionnelle, spectacles, voyages… Et dont je suis devenue très proche.

J’ai fait partie de sa compagnie « Khamsa » entre 2005 et 2008 ; nous avons présenté des spectacles à Paris, Istanbul, Marrakech et Rome.

(photos à venir)

C’est l’immense sensibilité et expressivité de la danse de Kamellia qui m’ont fascinée et attirée comme un aimant, son intensité dramatique tout en finesse, sa dimension universelle, bien au-delà des codes et des barrières de la Danse Orientale -qu’elle maîtrisait néanmoins parfaitement.

Elle a su partager avec moi une relation sensible et exigeante avec la musique, une émotivité du mouvement, une rigueur corporelle, l’importance de l’improvisation - qui est au cœur de la pratique de la Danse Orientale, son goût pour faire de chaque moment de vie, un moment de danse potentiel…

Un certain regard sur le monde.

 

Et c’est ce chemin là que j’ai suivi, au-delà de la Danse Orientale, à travers sa rencontre avec les pratiques improvisées de la Danse Contemporaine.

Après quelques stages auprès d’Astrid Lemoine, le travail d’expérimentation auprès de la compagnie Icizéla  (Elsa Deslandes & Rose-Marie Aubril), en studio et en extérieurs, entre 2012 et 2014 a agi comme un révélateur, comme un tremplin libérateur vers une autre danse : la mienne !

En parallèle, j’avais pu rencontrer la Danse Contact Improvisation à travers des ateliers d’Alice Le Guiffant (Rennes – association Envol) ; j’ai poursuivi ce chemin jusqu’à co-fonder avec Ophélie Brunet et Elsa Deslandes le collectif caennais de Contact Improvisation « Le Poulpe » auxquels se joignent Marie-Paule Bonnemason, Salomon et Antoine Ullman, artistes caennais.

En 2014, j’ai fondé avec Christophe Bruger (trompettiste et danseur) le duo de Street Art en danse Contact Improvisation « Entre » ; nous avons fait des performances à Caen, Flers et Lisbonne.

(autres photos à venir)

Je suis désormais ponctuellement mais passionément les enseignements d’Urs Stauffer (Suisse) qui ajoute au Contact Improvisation la dimension du Body Mind Centering@ et un rapport organique à la Nature, que j’ai moi-même développé au fil de mes fréquentes explorations dansées en extérieur.

(photos à venir)

La Nature est notre partenaire dans la pièce d'improvisation ArboresK créée en 2015 avec les musiciennes Agnès Laurent, Juliette Robine et la plasticienne Annie Lenoir

(photos à venir)

 

 

 

Je propose également des ateliers corporels Corps&Arbres et Corps Nature depuis 2013 dans la verdure autour de Caen.

L'approche de l'Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé a également nourri ma pratique et mon enseignement : j'ai eu la chance et le bonheur de bénéficier de celui de Christine Lenthéric (Grenoble, Montpellier) lors de sessions de formation continue pour danses non académiques (orientale, hip-hop, africaine...) dispensées par la Fédération Française des MJC entre 2008 et 2017, où j'ai également reçu de précieux enseignements en musicalité (Avec Geneviève Choukroun), pédagogie (Françoise Texier, Melisdjane Sezer) et mise en scène (Mickaël Cros).

L’expressivité de chacune, l’émergence du caractère corporel de chaque personne/danseuse est au cœur de mon travail, ainsi qu’une relation étroite, intime et fusionnelle à la musique en danse.

Si la technique utilisée est parfois encore issue de la Danse Orientale, qui est ma langue maternelle  en danse, elle n’est plus une fin en soi, mais un médium épanouissant pour que chacune puisse trouver son propre rapport à la Danse.

Désireuse d'aborder différemment le corps, notamment hors du collectif, et passionnée par l'énergétique chinoise, j'ai décidé de suivre en 2008/09 une formation en Tuina (massage énergétique chinois de bien-être), que j'ai pratiqué jusqu'en 2018 dans mon cabinet de Luc-sur-Mer. L'apport du Contact Improvisation a enrichi encore ma pratique du toucher bienveillant et je propose désormais des massages intuitifs à la  demande.

​​​J'ai également pratiqué le Qi gong entre 2009 et 2011 avec Eric Flumian, qui propose un accès simple, ludique, joyeux à cet art du corps énergétique en mouvement; nous nous sommes rendu compte avec beaucoup de surprise et d'amusement que nous avions eu le même formateur à l'Artec de Montpellier : Christophe Labigne .

Je propose également depuis 2013 des ateliers corporels ("Éveil" puis "Présence") qui permettent de mettre à profit tous les différents outils acquis au fil de mon parcours au service d'un rapport bienveillant au corps.

Toutes ces expérimentations ont nourri et guidé vers de nouveaux horizons, plus libres, plus ouverts, plus riches, mes pratiques et mes enseignements.

Mon parcours varié présente néanmoins une unité et une continuité : j'ai toujours eu à cœur de travailler avec le corps des femmes, de les accompagner vers une plus grande liberté et un épanouissement majeur.

L'expérience de la maternité en 2012 m'a ouvert une nouvelle voie dans laquelle j'ai souhaité m'engager selon mes

capacités : la défense d'une périnatalité douce et respectueuse. J'y ai trouvé l'occasion d'investir les valeurs humanistes qui ont toujours été les miennes.

Ayant découvert pendant ma grossesse le travail de Bernadette de Gasquet à travers son incontournable livre "Bien-être et Maternité" (éditions Albin Michel), qui a merveilleusement accompagné mon corps pendant cette expérience de vie, je me suis rendue compte de sa valeur et de sa rareté... Un accompagnement "corporel" (non médical) est souvent difficile à trouver pour une femme enceinte. J'ai donc été suivre avec bonheur en 2016 sa formation en Yoga prénatal et postnatal. J'ai alors pu acquérir des connaissances et des outils concrets pour accompagner les femmes dans cette grande aventure corporelle. J'ai souhaité approfondir cette découverte d'une passionnante méthode de gestion du corps en suivant en 2018 le cursus complet de Yoga revisité par la méthode De Gasquet.

Je propose désormais un accompagnement personnel de coaching à travers les formidables outils de cette méthode (voir rubrique), que j'enrichis de ma propre sensibilité.

unspecified fx9
unspecified fx9

unspecified 2
unspecified 2

18742495329_e7653ddf55_o
18742495329_e7653ddf55_o

unspecified fx9
unspecified fx9

1/7